La chirurgie esthétique après la grossesse : 3 choses à savoir

Ventre après grossesse

La période post-grossesse est parfois difficile à vivre pour certaines femmes, qui ne supportent pas de voir leur corps transformé. Il y a celles qui optent pour la chirurgie esthétique, de manière à masquer ces transformations. Mais que faut-il savoir à ce sujet, avant de se lancer ?

Ventre après grossesse

Les types d’intervention qui sont les plus prisées après une grossesse

N’allez pas penser que vous êtes la seule à avoir songé à se lancer dans la chirurgie esthétique après une grossesse. Pour des raisons professionnelles ou tout simplement par choix, de nombreuses femmes veulent retrouver leur silhouette d’avant-grossesse.

Il n’est donc pas rare de voir des femmes se renseigner sur l’abdominoplastie ou plastie abdominale, afin de restaurer l’apparence de leur ceinture abdominale qui a souffert de la grossesse. Comme la grossesse et / ou l’allaitement maternel peut également avoir des effets sur les seins, bon nombre de femmes ont recours à une plastie mammaire. Bien évidemment, il y a celles qui souhaitent perdre rapidement leurs kilos en trop, accumulés lors de la grossesse.

Mais cela peut aller plus loin encore. Chez certaines femmes, la grossesse peut entraîner une chute de cheveux ainsi qu’un assèchement de la peau. La mésothérapie est alors parfois demandée, afin d’y remédier. Et pour avoir une mine joyeuse malgré le manque de sommeil, certaines femmes ont recours à l’injection de bottox.

Ventre après grossesse

Abdominoplastie et de la liposuccion : ce qu’il faut retenir

Nous parlerons particulièrement de la plastie abdominale et de la liposuccion, puisqu’il s’agit des interventions les plus demandées.

L’abdominoplastie consiste à réorganiser l’esthétique de l’abdomen. Les muscles seront repositionnés, la peau sera retendue et l’excédent sera enlevé. Il faut savoir qu’il s’agit d’une intervention lourde, qui nécessite une longue convalescence.

Quant à la liposuccion, elle consiste à aspirer la graisse contenue dans l’abdomen, résultant de la prise de poids lors de la grossesse. Cette technique permet de perdre jusqu’à 6 kilos, mais les professionnels recommandent de perdre le maximum de poids avant de procéder à la liposuccion, pour alléger l’intervention.

Dans tous les cas, il faudra attendre au moins six mois après l’accouchement avant de procéder à de telles opérations, car la grossesse et l’accouchement ont été des épreuves pour l’organisme. Il faut donc lui laisser le temps de souffler, avant de telles interventions. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que vous avez une consultation post-natale !

Ventre après grossesse

Des techniques moins intrusives existent

Vous pouvez également procéder à un raffermissement du corps auprès du cabinet spécialisé M RockLand. L’avantage, c’est que vous n’aurez pas à subir la moindre chirurgie. Contrairement à la liposuccion, la graisse abdominale ne sera pas aspirée mais éliminée grâce à des radiofréquences.

Cette technique par apoptose est alors très intéressante dans la mesure où elle est très peu intrusive : on place l’appareil à quelques centimètres du corps, et les radiofréquences s’occupent de tout.

La seule précaution qu’il faudra suivre, c’est de laisser le corps se reposer pendant deux semaines entre chaque séance, en sachant qu’il faut entre 4 à 6 séances pour se débarrasser de la graisse abdominale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.