Les gynécologues conseillent un dépistage fréquent du cancer du sein

Perdre du poids

Etant donné que ce cancer est en nette augmentation et qu’il constitue le plus fréquent chez les femmes, les spécialistes en la matière insistent sur le fait de procéder à l’examen conseillé tous les deux ans. Il s’agit en effet d’un des aspects de la profession de gynécologue et il est donc indispensable qu’ils participent à la prévention en la matière.

Une mammographie inévitable

Cet examen est donc régulièrement pratiqué chez les femmes de plus de 50 ans car elles font partie des sujets à risque avec de nombreux nouveaux cas chaque année. En effet, leur gynécologue va leur prescrire cet examen car certaines tumeurs sont de petites tailles et ne sont pas décelées par la palpation au moment opportun.

En effet, cette pratique serait limitée et ne permettrait pas de prendre certains cas dès le début, leur évitant alors une prolifération du cancer dans tout le sein.

Une augmentation du taux de rémission

gynecologues

Grâce au dépistage précoce, on a pu constater que les personnes qui avaient contracté ce cancer étaient toujours en bonne santé dix ans après, et ce dans 75 % des cas.

Le chiffre est assez important pour que les femmes le prennent en compte et décident de prendre davantage soin de leurs seins. La mammographie est en effet une pratique qui se fait uniquement en un quart d’heure et qui permet de voir le sein sous plusieurs angles, ce qui permet alors de visualiser tout défaut.

Laisser un commentaire