Quels sont les facteurs de risque d’attraper une mycose vaginale ?

gynecologues

Cette maladie est courante chez les femmes et particulièrement désagréable car elle apporte des démangeaisons et des brûlures. Cependant, il est important de savoir que certains facteurs vont être à l’origine de cette conséquence et qu’il est donc possible de l’anticiper pour l’éviter.

Les causes non gynécologiques

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, un certain nombre d’aspects entrent en compte dans l’apparition d’une mycose. En premier lieu, il peut s’agir de mauvaises habitudes prises comme l’utilisation d’un savon acide ou encore en portant des vêtements trop serrés.

D’autre part, il est très fréquent qu’une mycose survienne après la prise d’antibiotiques ou encore quand le système immunitaire global est diminué. Enfin, l’âge est un facteur important car les femmes plus âgées sont plus souvent concernées. Enfin, le stress peut occasionner des mycoses, comme une sorte de somatisation qui est indépendante de la volonté de la personne.

Les autres causes

gynecologues

L’hygiène est en grande partie responsable de ce problème car une mauvaise hygiène pourrait permettre une prolifération des microbes. De son côté, une hygiène trop fréquente détruirait la flore vaginale destinée à protéger cette partie contre les infections et aura alors comme conséquence de rendre la personne plus sensible aux attaques extérieures. De ce fait, il est important d’acquérir un rythme adéquat.

D’autre part, une mycose peut apparaître après des rapports sexuels non protégés comme elle fait également partie des infections sexuellement transmissibles. De ce fait, il faut impérativement être prudent sur le sujet.

Au niveau contraceptif, on a pu relever des corrélations entre l’usage du stérilet et la survenue de mycoses fréquentes. Enfin, un déséquilibre hormonal, quel qu’il soit, va avoir des conséquences sur l’ensemble de l’organisme en déréglant également toutes les autres hormones et génère alors des mycoses répétées.

Laisser un commentaire